ABC: Certification anti-intimidation

Le projet ABC (certification anti-intimidation) vise à mettre au point un processus de certification visant à aider les écoles à élaborer une politique efficace de lutte contre l'intimidation, qui prêtera une attention particulière à l'inclusion sociale plus générale et aux compétences en résolution de conflits du XXIe siècle chez les élèves et le personnel de l'école. La procédure de certification n’est pas simplement une «vérification» des procédures écrites de anti-intimidation, elle contient également une analyse sociale et une évaluation des besoins, l’intégration de la planification et des objectifs en cours, la formation du personnel et des étudiants et un guide indiquant les mesures efficaces pour améliorer structurellement l’apprentissage et l’école. climat de travail. Un aspect clé de tout cela est la façon dont les étudiants et les enseignants traitent les conflits et si l’école fonctionne comme un modèle de compétences et de méthodes de résolution de problèmes non violente qui sont intégrées à la démocratie par des modèles. L'objectif principal du processus de certification n'est pas de prescrire les meilleures pratiques à l'école, mais de renforcer l'appropriation et de faire ses propres choix dans une politique scolaire appropriée.

Nouvelles

Des informations sur le projet sont données sur les sites Web des partenaires et sur le site Web EAN. Vous pouvez vous inscrire à la newsletter EAN en envoyant un e-mail à eansecretariat@antibullying.eu. Le formulaire d'inscription au bulletin externe de GALE, LGBT Education, peut être fait ici.
Il existe un bulletin spécial créé par les étudiants. Vous pouvez vous abonner à la Lettre d'information des étudiants sur l'intimidation (en Anglais) ici.

Stratégie européenne

Le projet compte 6 partenaires travaillant chacun avec une ou deux écoles dans leur propre pays. Les partenaires du projet débutent le projet en élaborant un projet de proposition de certification, élaboré par Centro Montesca et examiné par le réseau européen de lutte contre l'intimidation, dans une boîte à outils testable.
Le projet développera quatre outils pour aider les écoles à réaliser une auto-évaluation de haute qualité: une description de la procédure, des enquêtes pour les étudiants et les enseignants, une formation et des visites pour les étudiants et les enseignants et une boîte à outils proposant des interventions de suivi à fort impact.
Dans chaque pays et au niveau européen, un comité de feedback sera formé pour organiser le retour d’expert sur les projets d’instruments. Les experts des comités de suivi seront invités à commenter les premiers projets d'instruments et les instruments semi-finaux après leur test dans les écoles. Les instruments seront prêts fin 2019.

Dans les écoles

Dans les écoles, remplir les sondages est la première étape du processus de certification. Dans les écoles, la deuxième étape consiste à analyser les résultats de l’évaluation et à décider des mesures à prendre. Ensuite, la mise en œuvre suit pendant une année scolaire. Une formation du personnel est un élément clé de toute stratégie. Un autre élément clé de la réussite des stratégies de lutte contre le harcèlement est l’organisation de «semaines d’or» au début de l’année scolaire, au cours desquelles les élèves se connaissent, ont construit un processus de groupe social et se sont mis d’accord sur des règles de comportement prosocial. À la fin de l'année scolaire, l'impact des stratégies prosociales / anti-intimidation est évalué.
Le projet se termine six mois plus tard. Cela donne aux écoles la possibilité d’organiser les «semaines d’or» de manière plus efficace. Il donne aux autres partenaires l’occasion de revoir la procédure de certification, la formation et le manuel des mesures efficaces, de les traduire, de les publier et de les diffuser. Cela se fait lors de réunions de multiplicateurs dans les pays participants et à Bruxelles.

Lire la suite:

Projet de produits

Voir les liens sur la page anglaise

Après la période du projet, le réseau européen de lutte contre l'intimidation (EAN) poursuivra la stratégie de certification en incitant ses membres à mettre en œuvre la procédure (à un taux de couverture des coûts) dans leur propre pays. EAN mettra également à jour périodiquement la procédure, la boîte à outils et la formation à la certification EAN. Pour couvrir ces coûts au niveau européen, EAN enregistrera la "procédure de certification EAN" en tant que marque et intégrera les coûts de maintien de la qualité dans la formation à la certification européenne.

Intégration européenne

Le projet vise également à stimuler la mise en place de mécanismes nationaux et européens permettant de définir des critères de qualité pour les politiques de lutte contre l’intimidation dans les écoles. Les comités de retour nationaux et européens joueront un rôle central à cet égard. Tout en discutant des instruments concrets de certification, le projet suscitera également une discussion sur les possibilités de définir des directives de qualité dans les pays et au niveau européen pour les politiques de lutte contre l’intimidation dans les écoles.

Partenariat

Le projet de certification contre l’intimidation a des partenaires de 5 pays: Grèce (Sourire de l’enfant), Italie (Fondazione Hallgarten Franchetti - Villa Montesca et CESIE), Pays-Bas (GALE - L'Alliance mondiale pour l'éducation des LGBT), Espagne (Asociación Cívica de Comunicación y Educación “Sophia” - ACCESO) et au Royaume-Uni (Merseyside Expanding Horizons). GALE est le partenaire principal. Si vous souhaitez postuler à un poste au sein d'un des comités de commentaires nationaux ou européens, veuillez contacter l'un des partenaires ou info@gale.info.

Communication

Le projet communique de différentes manières.
Voir les liens sur la page anglaise